RETURN TO INDEX

WORKING TITLES

Source de confusion avec les titres inédits, les Working Titles ou « titres de travail », sont des noms donnés par le groupe aux morceaux en développement lors des séances d’enregistrement.

1965: THEIR FIRST RECORDING (2015)

Lucy Lee in Blue Tight (Barrett/1965) Nom donné à Lucy Leave par Nick Mason lors d'une interview en 1973.

Flutter by Butterfly (Barrett/1964) Nom parfois donné par des membres du groupe pour désigner Butterfly.

THE PIPER AT THE GATES OF DAWN (1967)

The Bike Song (Barrett/1967) Titre de travail de Bike.

Film Track (Barrett/1967) Nom donné à Interstellar Overdrive lors de l’enregistrement, le 29 Janvier 1967 aux Sound Techniques Sudio, Londres, Angleterre. 

Matilda’s Mother (Barrett/1967Titre utilisé lors de la première prise effectuée le 21 Février 1967.

Flame (Barrett/1967) Titre utilisé lords l'enregistrement de Flaming.

Percy the Ratcatcher (Barrett/1967) Working Title de Lucifer Sam. Ce titre est certainement un des avatars du film sur laquelle le Floyd fut engagé comme compositeurs.

Le titre de cette oeuvre qui portait sur la vie d’un chat s’appelait « The true life Story of Percy the Ratcatcher » (le tournage, débuté en Avril 1967, ne fut jamais achevé). 

« Power Toch » Transcription de Pow R. Toc H sur le vinyl américain de « The Piper ... ». C'est aussi le nom de travail pendant les séances d'enregistrement du premier album, il n'est pas impossible que la transcription du liner notes fut changé au dernier moment.

« Projection » Ce titre fut pendant longtemps celui de leur premier album. Il était sensé mettre en exergue l'aspect visuel du groupe (et donc, notamment, des projections d'huile sur scène). 

« The Piper ... » a été proposé au tout dernier moment par Syd. 

Sunshine (Wright/1967) Working Title de Remember a Day. A ne pas confondre avec l’instrumental qui fut par la suite intercalé dans le morceau Mathilda Mother.

A SAUCERFUL OF SECRETS (1968)

Richard’s Rave Up (Wright/1968) Enregistré le 12 février 1968, cela correspond à la quatrième partie de A Saucerful of Secrets appelée aujourd’hui Celestial Voices.

The Most Boring Song I’ve ever Heard. (Wright/1968) Titre ironique (littéralement : « La chanson la plus ennuyeuse que je n’ai jamais entendu » ) donné à See-Saw pendant les séances de travail de l’album « A Saucerful of Secrets ».

« Electric Electric Shock » est un titre alternatif publié dans le Record Mirror du 30 Avril 1968 dans un article annonçant le nouvel LP du groupe. 

On ne sait pas à quoi cela peut correspondre mais il est quasi-certain qu’il s’agit d’une erreur étant donné que, dans le même article, il donne le nom de « Corporal Clegg » à ce LP !.

MORE (1969)

Jukebox (Mason, Wright/1969) Titre alternatif de Up the Khyber sur l'album « More ».

« The Last Drop » (1969) Le titre du film « More » au moment où le groupe travaillait sur la bande-son (janvier 1969).

Spanish Music (Gilmour/1969) Titre de travail de A Spanish Piece sur « More » tel qu'il apparaît sur les bandes master.

Stephan's Tit Premier titre donné à Green is the Colour.

Waterpipe (Waters, Wright, Gilmour, Mason/1969) Working Title de Quicksilver.

UMMAGUMMA (1969)

Nickey's Tune, Section 1, 2, 3 (Mason/1968) Titre de travail de The Grand Vizier's Garden Party (Part 1 to 3).

Dave's Scene 1st Movement, 2nd Movement, Third Movement (Gilmour/1968) Titre de travail des trois parties de The Narrow Way.

Roger's Quarter (Waters/1969) Titres pour Several Species ...

Riches Scene (Wright/1968) Titre de travail pour Sysyphus

I am the Embryo Premier titre pour The Embryo.

ATOM HEART MOTHER (1970)

The Amazing Pudding (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Titre donné par Gilmour à Atom Heart Mother.

Core to exist (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Titre de travail proposé par Geesin pour la deuxième partie de Atom Heart Mother.

Dick Tiger Tanned Nom envisagé pour le titre Atom Heart Mother.

Emerge (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Titre de travail proposé par Geesin pour la partie Remergence dans Atom Heart Mother.

One night Stand (Wright/1970) Working Title de Summer 68 lorsqu'elle fut enregistrée en 1968.

Split Knees (Gilmour, Waters, Wright, Mason, Geesin/1970) Nom donné par Geesin à la partie qui deviendra Funky Dung dans Atom Heart Mother.

Theme From an Imaginary Western (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Premier titre donné à Atom Heart Mother. L’explication vient du fait que ce morceau provient d’une suite d’accord très country développé par Gilmour et qu’il présenta au groupe afin d’en développer la trame. Waters en l’entendant trouvait en effet que cela ressemblait à la musique du film « Les Sept Mercenaires».

Tubular Journey (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Titre de travail proposé par Geesin pour la partie de Atom Heart Mother, Mind Your Throats Please.

Alan’s Story (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Alan’s psychedelic Breakfast

MEDDLE (1971)

Organ Drone (Waters, Wright, Mason, Gilmour/1971) Titre de travail d’une partie de la section centrale de Echoes.

Nothing (part 1-24) (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des working Titles de Echoes. Attention, les titres suivants: The March of the Dambusters, We Won the Double, Through The Knotholes In Granny’s Wooden Leg, Nothing To The Sun And Back, Return of The Son of Nothing ou The Son of Nothing ne sont pas des titres de travail mais des noms fantaisistes donnés par Waters lors de différents concerts ! 

Nothing To The Sun And Back (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes.

One of these Days, I’m going to cut into little pieces (Waters, Wright, Mason, Gilmour/1971) Working Title de One of these Days lors de son enregistrement. Elle fut également présentée sous ce titre lors des « John Peel Sessions » de 1971 et dans le « Live at Pompeii ».

Rooks fx (Waters, Wright, Mason, Gilmour/1971) Titre de travail d’une partie de la section centrale de Echoes.

Train Section (Waters, Wright, Mason, gilmour/1971) Titre de travail d’une partie de la section centrale de Echoes.

Winds fx (Waters, Wright, Mason, Gilmour/1971) Titre de travail d’une partie de la section centrale de Echoes.

RELICS (1971)

« Golden Grollies » Titre proposé pour la compilation « Relics ».

Roger's Blues (Waters/1971) le 25 Mars 1969.  

Rest (Waters/1971) Titre de travail de Biding my Time en Juin-Juillet 1969.

Boxtape montrant que le titre Paintbox a été pris de cette bande datant du 14 Novembre 1967 pour la compilation alors encore intitulée  « Golden Grollies ».

OBSCURED BY CLOUDS (1972)

The Gold it's in the Gasp (Waters, Gilmour/1972) Titre de travail de ce qui deviendra The Gold it's in the ...

THE DARK SIDE OF THE MOON (1973)

All that you (Waters/1972) Titre de travail donné à Eclipse lors des séances de « Dark Side of the Moon ». Alors que la suite se terminait par une suite de bruitages pas convaincant, Waters écrivit ce morceau assez tard. Il ne fut joué qu’à partir du concert du 5 février 1972 au Colston Hall de Bristol. 

« Eclipse (A Piece for assorted Lunatics) » Titre de « Dark Side of the Moon ». pendant les premières prestations live de Janvier et Février 1972. Néanmoins, quand le groupe rentre en studio de répétition à Broadhurst Gardens le 30 Novembre 1971, puis de décembre 1971 et du 3 au 15 Janvier 1972 aux studios des Rolling Stones à Bermondsey, cela s’appelait déjà « The Dark Side of the Moon – Eclipse (A Piece for assorted Lunatics) ». Puis lors de la tournée aux USA ils l’appelèrent « ECLIPSE ».

Ecclesiastics (Wright/1973) Titre de travail de The Great Gig in the Sky même si la mélodie et l’orchestration évolueront fortement.

Home Again (Wright, Gilmour, Waters/1972) Nom de travail de Breathe (reprise) tel qu’il apparaissait jusqu’en juin 1972 sur les sessions-sheets de « The Dark Side of the Moon ».

Lunatic (Waters/1972) Titre de travail donné à Eclipse lors des séances de « The Dark Side of the Moon ». Alors que All that you était le nom donné par le groupe lors des premières prestations live de la suite « Eclipse (A piece of assorted Lunatics) », ce titre apparaissait sur les sessions sheets lors des séances d’enregistrement 

Scat (Gilmour, Mason, Wright/1973) Titre de travail de Any Colour you like lors de son enregistrement à Abbey Road.

WISH YOU WERE HERE (1975)

Funky Section (1975) Titre présent sur l'Advance copy de « Wish you were here » distribué aux radios fin juillet 1975. Correspond certainement à la 8ème partie de Shine on you Crazy Diamond.

Shine on (Gilmour, Wright, Waters/1975) Premier titre de travail donné à Shine on you crazy Diamond. 

The Machine Song (Waters/1975) Titre de travail donné à Welcome to the Machine lors des sessions de « Wish you were here ». Ce titre était toujours présent sur l'Advance copy distribué aux radios fin juillet 1975.  

Ugly-Booglies (1975) Titre présent sur l'Advance copy de « Wish you were here » distribué aux radios fin juillet 1975 .

Nick Mason and David Gilmour photographied by Barry Wentzell in 1975.

THE FINAL CUT (1983)

Your Impossible Pasts (Waters/1983) Titre mal libellé sur le disque promo « Selections from The Final Cut ».

A MOMENTARY LAPSE OF REASON (1987)

« Delusions of Maturity » Titre de travail de « A Momentary Lapse of Reason ».

« Of Promises broken » Titre de travail de « A Momentary Lapse of Reason ».

« Sign of Life » Titre de travail de « A Momentary Lapse of Reason ».

SHINE ON (1992)

« Big Bong Theory » (1993)  Titre proposé par Mason pour ce coffret.

THE DIVISION BELL (1994)

Cosmic 13 (Wright, Gilmour/1993) C’était l’un des noms de travail de Marooned repris d’une bande de Jams effectués en prévision de l’album « The Division Bell ». 

« Down to Earth » Titre proposé pour l’album « The Division Bell ».

Evrika (Moore, Wright/1993) Titre de travail de Wearing the Inside out.

In the Shade of Grey (Gilmour, Samson/1994) Premier titre envisagé par Gilmour pour la future A Great Day for Freedom.

Shades of grey (Gilmour, Samson/1993) Autre titre de travail de A Great Day for Freedom.

The Whale Piece (Wright, Gilmour/1993) C’était l’un des noms de travail de Marooned pour l’album « The Division Bell ». Ce titre se réfère aux chants de baleines utilisés comme bruitage par le groupe pour ce morceau.

THE WALL (1979)

Another Brick (Waters/1979) Titre donné à … Another Brick in the Wall (Part 2).

Bricks in the Wall (Waters/1979) Titre de travail de What Shall we do now ? C’était également, à un moment donné, le titre de travail de l’album. Pour être tout à fait exact, ce titre regroupait Empty Spaces (part 1) avec le morceau qui sera effectivement connu plus tard sous le nom de What Shall we do now ?.

Lors des dernières séances de mixage au mois de Septembre 1979, les titres furent scindés. Mais finalement fin Octobre, ils ne gardèrent que Empty Spaces (part 1) qui devint finalement Empty Spaces.

Bleeding Hearts (Waters/1978) Morceau présent sur la maquette originelle de « Bricks in the Wall ». 

Ce titre sera repris dans un des lignes du morceau Outside the Wall qui finalement le remplacera. Incidemment ce sera le nom du groupe qui accompagnera Waters à partir de 1984.

Brick 1 : Reminiscing (Waters/1978) Titre de travail de Another Brick in the Wall (Part 1) sur la première maquette faite par Waters.

Brick 2 : Education (Waters/1978) Titre de travail de Another Brick in the Wall (Part 2) sur la première maquette faite par Waters.

Brick 3 : Drugs (Waters/1978) Titre de travail de Another Brick in the Wall (Part 3) sur la première maquette faite par Waters.

« Bricks » Titre de travail de « The Wall ». 

« Bricks in the Wall » Second titre de travail de « The Wall ».

The Doctor (Waters, Gilmour/1979) Nom de travail de Comfortably Numb qui montre de manière évidente l’inspiration de ce morceau qui se réfère selon Waters à l’incident que le bassiste a vécu le 29 juin 1977 lorsqu’un médecin lui injecta un médicament qui le rendit malade. Ce morceau ne prit le titre de Comfortably Numb que le dernier jour de son mixage, le 12 Octobre 1979.

Follow the Worms (Waters/1978) Titre de travail de Waiting for the Worms qui deviendra son nom officiel au mois de Mars 1979.

« In the Wall » Un des titres de travail de « The Wall ».

Never too Late (Waters/1978) Titre de travail de

Prophet (Waters, Gilmour/1979) 

The Show (Waters/1979) Titres de travail des deux parties de In the Flesh ? et In the Flesh ! Ils n’auront leurs noms définitifs que le 24 Septembre 1979.

The Theme (Waters/1979) Titre de travail de In the Flesh !.

Trial by Puppets (Waters/1978) Titre de travail de The Trial qui fut raccourci lors des séances de mixage le 22 Octobre 1979.  

When the Tiger broke trough (Waters/1981) Premier titre de When the Tigers broke free.

IS THERE ANYBODY OUT THERE ? THE WALL LIVE (1999)

The Medley (Waters/1980) Titre de travail donné à The Last few Bricks pendant les séances de travail de l’album live « Is there anybody out there ? The Wall live 1980-81 ».

Le nom définitif viendra d’un coup de fil de Guthrie à Waters alors que l’album allait sortir.

Pour diverses raisons (intégration thématique, par humour, etc …), le groupe utilisa parfois des titres différents de ceux sous lesquels les chansons étaient enregistrées.

Afternoon (Waters/1969) Nom donné à Biding my Time dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

The Beginning (Waters/1969) Nom donné à Green is the Colour dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

Beset by the Creatures of the Deep (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1969) Nom donné au titre Careful with that Axe, Eugène dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

Consequently (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Ce n’est pas à proprement parler un titre de travail mais l’un des titres sous lequel le groupe présente Atom Heart Mother lors d’un concert en Allemagne le 20 Mars 1970.

Daybreak (Waters/1969) Nom donné à Grantchester Meadows dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

The End of the Beginning (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1968) Nom donné à la dernière partie de A Saucerful of Secrets dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

Epic (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1970) Ce n’est pas à proprement parler un titre de travail mais l’un des nombreux titres sous lequel le groupe présente Atom Heart Mother lors d’un concert en Allemagne le 20 Mars 1970.

Looking Through The Knotholes In Granny’s Wooden Leg (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes, c'est un souvenir d'une blague d'un des membres du Floyd du début, Chris Denis.

The March of the Dambusters (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes.

Nightmare (Waters/1969) Nom donné à Cymbaline dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969.

The Pink Jungle (Barrett, Mason, Waters, Wright/1967) Nom donné à Pow R., Toc H. dans la suite thématique « The Massed Gadgets of Auximenes » en 1969

Return of The Son of Nothing (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes. Cela se réfère au titre de travail studio de l’époque : Nothing.

The Son of Nothing (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes.

We Won the Double (Gilmour, Mason, Waters, Wright/1971) Un des nombreux titres donnés en concert à Echoes. Ce titre fut donné après le club de football de Liverpool a réalisé le double coupe-championnat.

BONUS: ALTERNATE TITLES

RarePinkFloyd • Design by RmF • December 2017